Congrès des Sciences Humaines 2016

La Chaire de recherche participera activement au Congrès 2016, dans le cadre de la conférence de la Société Canadienne des Humanités numériques (CSDH/SCHN).
Calgary
30-31 mai 2016

Calendar Days 07 avril 2016
      "page_data":
{
  "lang": "fr",
  "id": 1,
  "settings_id": 1,
  "languages_code": "fr",
  "site_title": "Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques",
  "site_description": "Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques, portée par Marcello Vitali-Rosati et son équipe.",
  "feature_image": "d4e2ed52-9a7d-48f9-9ece-c5e6e17c0fc1",
  "site_email": "crc.ecrituresnumeriques@gmail.com",
  "site_address_html": "<p>Universit&eacute; de Montr&eacute;al<br>Pavillon Lionel Groulx 8e &eacute;tage<br>Local C8041<br>3150, rue Jean Brillant<br>Montr&eacute;al (QC) H3T 1N8 Canada</p>",
  "site_phone": "(+1) 514 343 5665",
  "site_rights": "&copy; 2024 Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques. Certains droits réservés.",
  "site_social_accounts": [
    {
      "label": "Mastodon",
      "icon": "mastodon",
      "url": "https://mamot.fr/@ENumeriques"
    },
    {
      "label": "X/Twitter",
      "icon": "twitter",
      "url": "https://twitter.com/ENumeriques"
    },
    {
      "label": "YouTube",
      "icon": "youtube",
      "url": "https://www.youtube.com/channel/UC5LIw0dopbSSgqI2zdIi84w"
    },
    {
      "label": "GitLab",
      "icon": "gitlab",
      "url": "https://gitlab.huma-num.fr/ecrinum/"
    },
    {
      "label": "GitHub",
      "icon": "github",
      "url": "https://github.com/Ecrituresnumeriques"
    },
    {
      "label": "Facebook",
      "icon": "facebook",
      "url": "https://www.facebook.com/Chaire-de-recherche-du-Canada-sur-les-%C3%A9critures-num%C3%A9riques-439923422871073/"
    },
    {
      "label": "Instagram",
      "icon": "instagram",
      "url": "https://www.instagram.com/enumeriques/"
    },
    {
      "label": "Internet Archive",
      "url": "https://archive.org/details/@crc_sur_les_critures_num_riques",
      "icon": "archive"
    },
    {
      "label": "Dépôt Papyrus",
      "url": "https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/browse?type=affiliation&value=Universit%C3%A9%20de%20Montr%C3%A9al.%20Chaire%20de%20recherche%20du%20Canada%20sur%20les%20%C3%A9critures%20num%C3%A9riques",
      "icon": "udem"
    },
    {
      "label": "Zotero",
      "url": "https://www.zotero.org/groups/critures_numriques/items",
      "icon": "zotero"
    }
  ],
  "site_menu_main": [
    {
      "label": "La chaire",
      "items": [
        {
          "label": "À propos",
          "url": "/fr/a-propos"
        },
        {
          "label": "L’équipe",
          "url": "/fr/equipe"
        }
      ]
    },
    {
      "label": "Activités",
      "items": [
        {
          "label": "Projets",
          "url": "/fr/projets"
        },
        {
          "label": "Événements",
          "url": "/fr/evenements"
        },
        {
          "label": "Publications Zotero",
          "url": "https://www.zotero.org/groups/322999/critures_numriques/library",
          "external": true
        }
      ]
    },
    {
      "label": "Thèmes et concepts",
      "items": [
        {
          "label": "Axes de recherche",
          "url": "/fr/axes-de-recherche"
        },
        {
          "label": "Champs de recherche",
          "url": "/fr/champs-de-recherche"
        },
        {
          "label": "Objets de recherche",
          "url": "/fr/objets-de-recherche"
        },
        {
          "label": "Concepts clés",
          "url": "/fr/concepts-cles"
        }
      ]
    }
  ],
  "site_menu_secondary": [
    {
      "label": "English",
      "url": "/en"
    }
  ],
  "site_menu_footer": [
    {
      "label": "À propos",
      "url": "/fr/a-propos"
    },
    {
      "label": "Projets",
      "url": "/fr/projets"
    },
    {
      "label": "Stylo",
      "external": true,
      "url": "https://stylo.huma-num.fr/"
    },
    {
      "label": "Sens public",
      "url": "https://www.sens-public.org/",
      "external": true
    },
    {
      "label": "Revue 2.0",
      "external": true,
      "url": "https://revue20.ecrituresnumeriques.ca/"
    },
    {
      "label": "Anthologie grecque",
      "url": "https://anthologiegrecque.org",
      "external": true
    },
    {
      "label": "Skholé",
      "external": true,
      "url": "https://skhole.ecrituresnumeriques.ca/"
    }
  ],
  "site_header_image_id": "ab46faac-9b3b-4025-9991-a61587f3cd71",
  "site_long_description": "Nous vivons désormais dans un espace numérique. Cet espace est fait d'écriture. Nos identités sont de l'écriture – profils, entrées dans des bases de données, lignes de codes –, nos actions sont de l'écriture – à partir des clics jusqu'à l'achat d'un livre ou à la planification d'un voyage –, les objets qui nous entourent sont faits d'écriture. La Chaire de recherche du Canada sur les Écritures numériques a pour objectif de proposer une nouvelle lecture et une nouvelle compréhension de cette écriture qui fait désormais notre monde. Sur ce site vous trouverez l'ensemble des projets menés par Marcello Vitali-Rosati et son équipe, les publications des membres de la Chaire et la description de tous les concepts théoriques mobilisés pour nos recherches. ",
  "site_footer_logos": [
    {
      "directus_files_id": "f096827c-b644-45ed-89a6-e0cb2367006f"
    },
    {
      "directus_files_id": "f53ad38e-86e6-4656-8915-35f890f8d2fd"
    },
    {
      "directus_files_id": "41b61cb3-a410-4a81-a591-f943f30aa775"
    },
    {
      "directus_files_id": "851f10ec-e4ad-4fc2-906c-7385a09af30f"
    },
    {
      "directus_files_id": "f3a97c97-1f47-46a7-a698-4c99b2fc3689"
    },
    {
      "directus_files_id": "0d8cf306-5e8c-438e-973a-d27f553addb4"
    }
  ],
  "page": 18,
  "perPage": 11,
  "next": 19,
  "totalItems": 212,
  "items": [
    {
      "slug": "un-verre-derriere-l-ecran-fundi-l-amour-aux-encheres",
      "date_start": "2016-05-20",
      "date_end": null,
      "time_start": null,
      "time_end": null,
      "event_type": null,
      "id": 1177,
      "events_id": 589,
      "languages_code": "fr",
      "title": "Un verre derrière l'écran - fundi, l'amour aux enchères !",
      "content_html": "Un Verre Derrière l'Écran, rendez-vous proposé par l'école HETIC, invite l'équipe de Fundi, application de rencontres exclusives.\nResponsable scientifique et coordinateur : Peppe Cavallari -Enseignant de Philosophie et Internet à Hétic",
      "links": null,
      "feature_image": null,
      "description": "https://www.google.com/calendar/event?eid=MWR2MzFqaDVicWhuZXQwMGcyYW9udnFtc3MgazhucDdtZGp0cHJiNG5qaWhtaHVxcWVhanNAZw",
      "location": "La Gaîté lyrique, 3bis Rue Papin, 75003 Paris, France",
      "legacy_image": null,
      "legacy_slug": null,
      "legacy_location": "La Gaîté lyrique, 3bis Rue Papin, 75003 Paris, France"
    },
    {
      "slug": "conference-de-francesco-casseti-instances-cinephobiques-dans-la-culture-cinematographique-des-premiers-temps",
      "date_start": "2016-05-17",
      "date_end": null,
      "time_start": null,
      "time_end": null,
      "event_type": null,
      "id": 1175,
      "events_id": 588,
      "languages_code": "fr",
      "title": "Conférence de Francesco Casseti \"Instances cinéphobiques dans la culture cinématographique des premiers temps\"",
      "content_html": "Première grande conférence de la Chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques.",
      "links": null,
      "feature_image": null,
      "description": "https://www.google.com/calendar/event?eid=ZXFwZG9yajlmcTdqcTd0cWdlM3A0M2RlbXMgazhucDdtZGp0cHJiNG5qaWhtaHVxcWVhanNAZw",
      "location": "C-2059, pavillon Lionel-Groulx, Université de Montréal",
      "legacy_image": null,
      "legacy_slug": null,
      "legacy_location": "C-2059, pavillon Lionel-Groulx, Université de Montréal"
    },
    {
      "slug": "seminaire-ecritures-numeriques-et-editorialisation-atelier-i-desir-de-profilage-et-profilage-du-desir-lintention-categorisee",
      "date_start": "2016-05-12",
      "date_end": null,
      "time_start": null,
      "time_end": null,
      "event_type": null,
      "id": 1143,
      "events_id": 572,
      "languages_code": "fr",
      "title": "Séminaire Écritures numériques et éditorialisation - Atelier I : Désir de profilage et profilage du désir: L’intention catégorisée",
      "content_html": "Organisation : David Pucheu et Olivier Le Deuff, Université de Bordeaux\n\nL’importance croissante des usagers dans les processus de catégorisation et de classification des données numériques (indexation, recommandation, évaluation) qui fonde en grande partie la valeur ajoutée (et le fonds de commerce) du web dit collaboratif ou social n’atteste pas simplement d’une volonté d’optimiser l’accessibilité à ces mêmes données : elle constitue en effet une porte ouverte sur les désirs et les intentions des individus.\nLa pratique du tagging par les usagers (folkosomie) trace les contours de représentations du monde propres aux individus qui en sont les acteurs : elle permet rétroactivement de catégoriser non plus les données, mais l’usager lui-même, « segmenté en profils qui se rapportent tous à « lui-même », à ses propensions, ses désirs présumés » (Rouvroy, 2013)\nCe “désir de profilage” des usagers, cette libido sciendi qui portent sur l’identité des usagers s’inscrit dans une double visée à la fois prédicative et heuristique. Elle voudrait en effet non seulement anticiper, mais également dévoiler, découvrir les désirs inavoués, inconscients des usagers. \nC’est cette libido sciendi qui alimente rétroactivement le profilage de leurs désirs à des fins mercantiles sous couvert d’une stratégie qui est celle du service rendu. Si bien que la volonté d’en savoir plus sur les individus s’appuie sur une volonté de se voir qui se concrétise par le biais de réseaux sociaux et d’applications qui captent davantage de données personnelles de manière de plus en plus volontaire notamment quand il s’agit d’exposer des données issues de la quantification de soi. Cette pénétration au sein de la sphère de l’intime se poursuit sur les territoires des corps et de la sexualité qui s’exprime par l’utilisation notamment des tags sur les sites de vidéos pornographiques librement consultables. Cette indexation des désirs s’avère également déformante dans la mesure où elle véhicule des représentations au point de populariser certaines expressions comme la MILF (Mother I’d Like to Fuck). Au final, il s’agit non seulement d’un accroissement des stratégies de l’indexation des existences, mais également des mécanismes d’influence des manières de voir et de se représenter le monde par les individus qui méritent d’être interrogés. Quelles sont en effet dès lors les institutions dominantes de ce biopouvoir ?\n\nhttp://seminaire.sens-public.org/spip.php?article60",
      "links": null,
      "feature_image": null,
      "description": "https://www.google.com/calendar/event?eid=N2JkMTUxODJ1NTBoN3V1bGFoY3U4a205NGsgazhucDdtZGp0cHJiNG5qaWhtaHVxcWVhanNAZw",
      "location": "Pavillon Lionel-Groulx, 3150 Rue Jean-Brillant, Montréal, QC H3T 1N8, Canada",
      "legacy_image": null,
      "legacy_slug": null,
      "legacy_location": "Pavillon Lionel-Groulx, 3150 Rue Jean-Brillant, Montréal, QC H3T 1N8, Canada"
    },
    {
      "slug": "conference-de-dominique-boullier-les-sciences-sociales-affectees-par-le-big-data",
      "date_start": "2016-05-05",
      "date_end": null,
      "time_start": null,
      "time_end": null,
      "event_type": null,
      "id": 1169,
      "events_id": 585,
      "languages_code": "fr",
      "title": "Conférence de Dominique Boullier - Les sciences sociales affectées par le Big Data",
      "content_html": "Conférence de Dominique Boullier (Sciences Po – Paris) organisée dans le cadre de la Chaire LexUM\n\nLe Big Data et les méthodes du machine learning qui lui sont associées permettent d’amplifier le travail ordinaire des sciences sociales (notamment en volume et en variété) mais s’y ajoutent la vélocité qui permet un suivi inédit de traces numériques élémentaires à haute fréquence ainsi que leur exploration à l’aide de corrélations testées sans a priori dans une démarche inductive. Les sciences sociales sont désormais contraintes d’inventer les nouvelles conventions qui permettraient à la fois de constituer un cadre scientifique pour ces explorations et de contester l’hégémonie croissante des plates-formes souveraines sur la production, la captation, le traitement et l’analyse de ces traces. Des exemples précis seront présentés concernant l’étude d’événements et les traitements possibles de données Twitter et de données de géolocalisation notamment.\n\nDominique Boullier est directeur du Social Media Lab de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en Suisse.",
      "links": null,
      "feature_image": null,
      "description": "https://www.google.com/calendar/event?eid=aWNqbDlpM2dxM29pZWFhbmdoOGNxMHJpcW8gazhucDdtZGp0cHJiNG5qaWhtaHVxcWVhanNAZw",
      "location": "Laboratoire de cyberjustice (B-2215), 3200 Jean Brillant, Université de Montréal",
      "legacy_image": null,
      "legacy_slug": null,
      "legacy_location": "Laboratoire de cyberjustice (B-2215), 3200 Jean Brillant, Université de Montréal"
    },
    {
      "slug": "raphael-mouren-bibliotheques-de-recherche-et-fonds-patrimoniaux-aujourdhui-et-demain-apres-la-numerisation-la-bibliotheque-warburg-et-autres-exemples",
      "date_start": "2016-05-04",
      "date_end": null,
      "time_start": null,
      "time_end": null,
      "event_type": null,
      "id": 1173,
      "events_id": 587,
      "languages_code": "fr",
      "title": "Raphaël Mouren - Bibliothèques de recherche et fonds patrimoniaux aujourd’hui et demain, après la numérisation: la bibliothèque Warburg et autres exemples",
      "content_html": "Spécialiste en histoire de l'édition et des bibliothèques, Raphaële Mouren est\nDirectrice de la bibliothèque de l’Institut Warburg et Reader de l’Université de Londres.\nSa conférence s'adresse autant aux étudiants et chercheurs en bibliothéconomie,\nqu'à ceux intéressés par le tournant numérique, l'histoire du livre ou la tradition warburgienne.\n\nCentre de recherche intermédiales sur les arts, les lettres et les techniques (CRIalt)\nIRTG Diversity et Centre canadien d'études allemandes et européennes (CCEAE)\navec le soutien de:\nDépartement d'histoire de l'art et d'études cinématographiques\nDépartement de littératures et de langues du monde\ncontact : crialt.informations@gmail.com",
      "links": null,
      "feature_image": null,
      "description": "https://www.google.com/calendar/event?eid=OTlwaW83NmQxYmVlNHNzZHZsOTdwZDQ1bHMgazhucDdtZGp0cHJiNG5qaWhtaHVxcWVhanNAZw",
      "location": "Université de Montréal – Carrefour des arts et sciences - salle C-2059",
      "legacy_image": null,
      "legacy_slug": null,
      "legacy_location": "Université de Montréal – Carrefour des arts et sciences - salle C-2059"
    },
    {
      "slug": "conference-dominic-cardon-politique-des-algorithmes-quatre-familles-de-metriques-de-l-information-sur-le-web",
      "date_start": "2016-04-26",
      "date_end": null,
      "time_start": null,
      "time_end": null,
      "event_type": null,
      "id": 1171,
      "events_id": 586,
      "languages_code": "fr",
      "title": "Conférence Dominic Cardon - Politique des algorithmes : quatre familles de métriques de l'information sur le web",
      "content_html": "",
      "links": null,
      "feature_image": null,
      "description": "https://www.google.com/calendar/event?eid=cjBkZzQxNjlmNDNnM3BudG5taDVubjR2bDAgazhucDdtZGp0cHJiNG5qaWhtaHVxcWVhanNAZw",
      "location": "",
      "legacy_image": null,
      "legacy_slug": null,
      "legacy_location": ""
    },
    {
      "slug": "editorialisation-et-nouvelles-formes-de-publication",
      "date_start": "2016-04-18",
      "date_end": null,
      "time_start": null,
      "time_end": null,
      "event_type": null,
      "id": 1225,
      "events_id": 613,
      "languages_code": "fr",
      "title": " Éditorialisation et nouvelles formes de publication",
      "content_html": "<p>L’édition numérique est devenue un atout majeur pour la recherche scientifique, à laquelle elle lance cependant de nouveaux défis. Le numérique est en effet en train de remodeler l’ensemble du processus de production du savoir, de validation des contenus et de diffusion des connaissances. Aussi, il est plus pertinent de parler désormais d’éditorialisation pour désigner ce nouveau processus qui fait interagir des contenus (ou des ressources), un environnement technique (le réseau, les serveurs, les plateformes, les CMS, les algorithmes des moteurs de recherche), des structures et formats (l’hypertexte, le multimédia, les métadonnées), et enfin des pratiques (l’annotation, les commentaires, les recommandations via réseaux sociaux). La double journée d’étude “Éditorialisation et nouvelles formes de publication” a l’ambition de poser et de penser ces questions en rassemblant une quinzaine de chercheurs qui se distinguent par leur pensée et/ou leur pratique originale de l’édition numérique dans le domaine des sciences humaines et sociales. Encourageant un dialogue entre théories et pratiques de l’éditorialisation, ces journées d’étude visent un double objectif :</p>\r\n\r\n<p>1. Au niveau des pratiques : dresser un état des lieux des expériences existantes en inventoriant les points forts et les points faibles des outils et des plateformes ; discuter de possibles stratégies de développement.</p>\r\n\r\n<p>2. Au niveau théorique : cerner l’impact du numérique sur le processus de production et circulation de savoir : quels nouveaux modèles de lecture / écriture ? Quels dispositifs de validation des contenus, quels rapports entre chercheurs et communautés scientifiques.</p>\r\n\r\n<p>Nous organiserons notre réflexion autour des quatre aspects suivants :</p>\r\n\r\n<p>Nouvelles formes de circulation de la connaissance\r\n<br>Le livre a été, pendant plusieurs siècles, le principal support de diffusion des contenus savants. Le numérique se présente comme un nouvel environnement-support qui reconfigure la façon dont la recherche est produite, est mise en forme et circule dans les communautés scientifiques. Ce panel entend faire le point sur des expériences de diffusion numérique des contenus savants comme Érudit, Revues.org, OpenEdition et « Parcours numériques », en analysant la structure théorique et technique des plateformes et en relevant les enjeux conceptuels et pratiques.</p>\r\n\r\n<p>Diffusion, visibilité et accès libre\r\n<br>Le numérique permet de multiplier la visibilité des contenus, notamment grâce à des politiques de diffusion en accès libre. Faute des principales sources de revenu sur lesquelles l’édition scientifique s’est appuyée tout au long du XXe siècle, il devient nécessaire de penser de nouveaux modèles économiques afin d’assurer la viabilité des instances éditoriales. Quel rôle les institutions (universités, bibliothèques, presses universitaires, organismes de financement) doivent-elle jouer désormais ? Comment le numérique reconfigure-t-il les dispositifs institutionnels de l’édition ?</p>\r\n\r\n<p>Validation et légitimation des contenus\r\n<br>La multiplication des sources et l’intégration de contenus non-savants dans les pratiques de recherche ont autorisé une plus grande fluidité dans la circulation des idées et, potentiellement, une plus grande créativité. Cet élargissement des sources a par exemple ouvert de nouvelles opportunités pour l’élaboration d’hypothèses de recherche. Cependant, il convient de se demander si ces ressources non-savantes permettent de maintenir le niveau qualitatif requis par la communauté scientifique et si de nouvelles stratégies de validation ont été adoptées par les chercheurs pour certifier ces sources. Dans la masse des contenus publiés sur le web, comment s’établit aujourd’hui l’autorité en ligne ?</p>\r\n\r\n<p>Passage au numérique et recontextualisation\r\n<br>Nombre de contenus conçus pour des supports tels que le papier, la radio, la télévision, se trouvent aujourd’hui à circuler dans l’environnement numérique. Lors de cette recontextualisation, leur sens et leurs conditions de réception sont bouleversées. En même temps, le numérique offre de nouvelles possibilités d’exploitation de contenus (en termes de recherche, classement, analyse, visualisation) encore impensables auparavant. Quels types de mutations appelle la publication ou la republication numérique de documents initialement pensés pour d’autres supports ? Quels sont les enjeux culturels, sociaux et politiques liés à ce passage ?</p>\r\n<h3>Archives vidéo</h3>\r\n<h4>9h : 1er Panel \"nouvelles formes de circulation de la connaissance\" N°1\r\nGérard Wormser - Geoffrey Rockwell</h4>\r\n<iframe src=\"//www.youtube.com/embed/9b0dij6imtc\" width=\"560\" height=\"315\" frameborder=\"0\" allowfullscreen=\"allowfullscreen\"></iframe>\r\n<h4>\r\n11h : 1er Panel \"nouvelles formes de circulation de la connaissance\" N°2\r\nAndré Gaudreault/Nicolas Dulac/Richard Bégin - Paul Bertrand\r\n</h4>\r\n<iframe src=\"https://www.youtube.com/embed/xMh0plmNzcU\" width=\"560\" height=\"315\" frameborder=\"0\" allowfullscreen=\"allowfullscreen\"></iframe>\r\n<h4>\r\n14h : 2è Panel \"diffusion, visibilité et accès libre\" N°1\r\nJérôme Valluy - Dominique Bérubé\r\n</h4>\r\n<iframe src=\"//www.youtube.com/embed/9aRQDjLv5Z0\" width=\"560\" height=\"315\" frameborder=\"0\" allowfullscreen=\"allowfullscreen\"></iframe>\r\n<h4>\r\n16h : 2è Panel \"diffusion, visibilité et accès libre\" N°2\r\nDiane Sauvé - Pierre Mounier\r\n<h/4>\r\n<iframe src=\"//www.youtube.com/embed/ZgVFvJMp0iw\" width=\"560\" height=\"315\" frameborder=\"0\" allowfullscreen=\"allowfullscreen\"></iframe>\r\n<h4>\r\n9h30 : Troisième panel : « Passage au numérique et recontextualisation »  N°1\r\nXavier Lemarchand\r\n</h4>\r\n<iframe width=\"560\" height=\"315\" src=\"//www.youtube.com/embed/TnvybjPcEQU\" frameborder=\"0\" allowfullscreen></iframe>\r\n<h4>\r\n10h50 : Troisième panel : « Passage au numérique et recontextualisation » N°2\r\nRené Audet - Stéfan Sinclair\r\n</h4>\r\n<iframe width=\"560\" height=\"315\" src=\"//www.youtube.com/embed/d-JJJaSLfkE\" frameborder=\"0\" allowfullscreen></iframe>\r\n<h4>\r\n14h Quatrième panel : « Validation et légitimation des contenus » N°1\r\nLouise Merzeau - Vincent Larivière\r\n</h4>\r\n<iframe width=\"560\" height=\"315\" src=\"//www.youtube.com/embed/fY3jjTs9L2E\" frameborder=\"0\" allowfullscreen></iframe>\r\n<h4>\r\n15h40 Quatrième panel : « Validation et légitimation des contenus » N°2\r\nSusan Brown - Nicolas Sauret\r\n</h4>\r\n<iframe width=\"560\" height=\"315\" src=\"//www.youtube.com/embed/9YaDca_VCcQ\" frameborder=\"0\" allowfullscreen></iframe>\r\n<h4>\r\n17h30 Table ronde finale\r\n</h4>\r\n<iframe width=\"560\" height=\"315\" src=\"//www.youtube.com/embed/zvn3uDgBx6M\" frameborder=\"0\" allowfullscreen></iframe>",
      "links": [
        {
          "label": "Accéder au site et aux archives vidéo",
          "url": "http://editorialisation.org/"
        }
      ],
      "feature_image": null,
      "description": "<h2>Journées d'études - sous la direction de Marcello Vitali-Rosati, Michael E. Sinatra et Benoît Melançon à l'Université de Montréal\r\n<div class=\"dateHeure\">21 et 22 avril 2015</div></h2>",
      "location": null,
      "legacy_image": "http://editorialisation.org/wp-content/uploads/2015/02/editorialisation1.jpg",
      "legacy_slug": "-Editorialisation-et-nouvelles-formes-de-publication",
      "legacy_location": null
    },
    {
      "slug": "lancement-conjoint-chaire-de-recherche-du-canada-sur-les-ecritures-numeriques-et-chaire-de-recherche-du-canada-en-etudes-cinematographiques-et-mediatiques",
      "date_start": "2016-04-18",
      "date_end": null,
      "time_start": null,
      "time_end": null,
      "event_type": null,
      "id": 1167,
      "events_id": 584,
      "languages_code": "fr",
      "title": "Lancement conjoint Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques et Chaire de recherche du Canada en études cinématographiques et médiatiques",
      "content_html": "",
      "links": null,
      "feature_image": null,
      "description": "https://www.google.com/calendar/event?eid=bjVpZjYwNWJyMzhuMG91Nm1uZGZ2dmMwZm8gazhucDdtZGp0cHJiNG5qaWhtaHVxcWVhanNAZw",
      "location": "Carrefour des arts et des sciences (salle C-2081), Pavillon Lionel-Groulx, Rue Jean-Brillant, Montréal, QC, Canada",
      "legacy_image": null,
      "legacy_slug": null,
      "legacy_location": "Carrefour des arts et des sciences (salle C-2081), Pavillon Lionel-Groulx, Rue Jean-Brillant, Montréal, QC, Canada"
    },
    {
      "slug": "seminaire-ecritures-numeriques-et-editorialisation-le-profil-comme-architecture-du-savoir-une-matrice-pour-la-traversee-des-espaces-numeriques",
      "date_start": "2016-04-14",
      "date_end": null,
      "time_start": null,
      "time_end": null,
      "event_type": null,
      "id": 1141,
      "events_id": 571,
      "languages_code": "fr",
      "title": "Séminaire Écritures numériques et éditorialisation - Le Profil comme architecture du savoir: Une matrice pour la traversée des espaces numériques",
      "content_html": "Organisation : Louise Merzeau\n\nDevenue ressort et vecteur de la présence en ligne, la forme profilaire ne circonscrit plus seulement des identités. Fonctionnant de plus en plus comme une matrice organisationnelle, le profil devient un modèle de structuration, d’articulation et de représentation des savoirs. À mesure que les individus s’éditorialisent, la construction de leur réseau de relations configure de fait des espaces documentaires, des architectures informationnelles et des jeux de données qui s’élaborent selon des logiques affinitaires autant que cognitives. Dans quelle mesure ces modes d’agencement transmédia affectent-ils l’organisation et la transmission des connaissances ? Le profil peut-il être considéré comme un outil d’archivage et de navigation dans le savoir ? Comment mémoire et fiction viennent-elles enrichir ou compliquer cette nouvelle disposition des sources et ressources ? Telles sont quelques-unes des questions qui seront abordées dans cette séance.\n\nhttp://seminaire.sens-public.org/spip.php?article59",
      "links": null,
      "feature_image": null,
      "description": "https://www.google.com/calendar/event?eid=dTRwMzhjdDlrZWsxZHRjbnAwdWZmaTV2NTAgazhucDdtZGp0cHJiNG5qaWhtaHVxcWVhanNAZw",
      "location": "Pavillon Lionel-Groulx, 3150 Rue Jean-Brillant, Montréal, QC H3T 1N8, Canada",
      "legacy_image": null,
      "legacy_slug": null,
      "legacy_location": "Pavillon Lionel-Groulx, 3150 Rue Jean-Brillant, Montréal, QC H3T 1N8, Canada"
    },
    {
      "slug": "congres-des-sciences-humaines-2016",
      "date_start": "2016-04-07",
      "date_end": null,
      "time_start": null,
      "time_end": null,
      "event_type": null,
      "id": 1227,
      "events_id": 614,
      "languages_code": "fr",
      "title": "Congrès des Sciences Humaines 2016  ",
      "content_html": "<img src=\"http://www.idees-ideas.ca/sites/default/files/sites/default/uploads/general/2015/congress_logo_and_gold_bar_fr.jpg\" />\r\n<p>La Chaire de recherche participera activement au Congrès 2016, dans le cadre de la conférence de la Société Canadienne des Humanités numériques (CSDH/SCHN).</p>\r\n<p>Retrouvez le projet <a href=\"http://ecrituresnumeriques.ca/fr/2016/5/26/En-route-vers-Calgary\" target=\"_blank\" title=\"projet En route pour Calgary\">En route pour Calgary</a>, ainsi que <a href=\"https://www.conftool.net/csdh-schn-2016/index.php?page=browseSessions&presentations=show&search=rosati\" target=\"_blank\" title=\"Interventions de la Chaire au congrès CSDH/SCHN\">toutes les interventions de la Chaire</a>.</p>\r\n<img scr=\"http://csdh-schn.org/wordpress/wp-content/uploads/2016/04/logo_desktop_en.png\"style=\"display:block;margin:0 auto\">\r\n<h3>PANEL : \"Épuisement de la Transcanadienne Montréal-Calgary : représentation ou production de l’espace ?\", avec Marcello Vitali-Rosati, Emmanuel Chateau, Claire Legendre, Servanne Monjour, Marie-Christine Corbeil, Erwan Geffroy, Julie Tremblay-Devirieux.</h3>\r\n<iframe src=\"https://www.youtube.com/embed/wd6RjzW73HY\" allowfullscreen></iframe>\r\n<p>Comment penser l’espace à l’époque du numérique ? Ce panel a pour objectif d’explorer cette question en proposant des pistes de réflexion à la fois théoriques et pratiques. L’espace qui sépare Montréal de Calgary (3607 kilomètres, selon Google, en empruntant la transcanadienne) constituera tout autant le terrain d’étude que le terrain d’exploration de notre groupe de recherche, le Théolinum (Théorie de la littérature à l’époque du numérique). Les réactions suscitées par la perspective de ce voyage, et par notre destination, nous ont conduit à nous interroger : qu’est-ce que cet espace ? Que représente-t-il et comment le pensons-nous, à partir notamment de notre culture populaire ou savante, de notre mémoire, de notre imaginaire littéraire, pictural ou cinématographique ? De quoi est-il fait ? Surtout, en quoi et comment le numérique peut-il l’investir, l’épuiser ou même le produire ?</p><p>En effet, aujourd’hui, un premier réflexe consiste à chercher toutes nos informations sur le web, qui regroupe des renseignements historiques, des images, des récits, mais aussi des cartes. Ainsi, cet espace au demeurant relativement vide sur une carte traditionnelle, lorsqu’il est expérimenté à la fois physiquement par le voyage et médiatement par le web, se « remplit » très vite d’une série de valeurs, de symboles, de références cinématographiques et littéraires, de récits historiques et patriotiques. La question qui nous anime est alors la suivante : serait-il possible, pour emprunter l’idée de Perec qui tenta autrefois l’expérience à Paris, d’épuiser cet espace à la fois géographique et imaginaire de la Transcanadienne ? Sur un plan davantage théorique, que signifierait cet épuisement ? Procéderait-il en effet d’une forme d’hyper-représentation – un compte rendu dans les moindres détails de ce qui se trouve factuellement dans cet espace - ou bien au contraire d’une activité de production du réel ?</p><p>Pour répondre à ces questions, nous proposons de révéler l’espace de la transcanadienne en le questionnant à plusieurs niveaux. D’une part, nous en ferons l’expérience par le biais d’un voyage en voiture de Montréal à Calgary. Nous documenterons et nous raconterons notre traversée à l’aide d’une série d’outils numériques (écriture en ligne, photos, vidéos). Cette expérience itinérante sera organisée en collaboration avec le Laboratoire sur les récits du soi mobile dirigé par Simon Harel, grâce à la collaboration du coordonnateur du laboratoire, Erwan Geffroy. D’autre part, nous réfléchirons à la façon dont notre voyage, notre inventaire de la Transcanadienne, agit sur la construction même du territoire. </p>\r\n<p>L’hypothèse que nous souhaitons démontrer est la suivante : le numérique constitue autant un outil de représentation que de production de l’espace. Il nous semble indéniable, en effet, que notre regard et notre expérience d’un territoire tel que celui de la Transcanadienne – de même que notre façon de l’organiser en l’écrivant – sont profondément structurés par les outils numériques et leurs agencements : les différentes sources, les cartes interactives, et l’ensemble des informations, données et documents que nous trouvons sur le web. En d’autres termes, notre façon de penser cet espace et de l’envisager passe par la médiation (souvent inconsciente) des outils qui le cartographient, le décrivent et le racontent en le remplissant d’images, de récits et d’informations. </p>\r\n<p>Le panel que nous proposons rendra compte de l’espace Montréal-Calgary tel que nous l’aurons vécu et écrit, mais aussi tel qu’il émerge sur le web. Nos communications feront ressortir un ensemble hétérogène de conjonctures et de niveaux qui contribuent à la construction du territoire, en entrecroisant l’expérience de notre voyage à l’imaginaire de la Transcanadienne – lui-même composé de récits littéraires, du topos du road trip, d’images (photos, dessins ou autre type de contenu visuel géolocalisé), d’histoire (celle qu’on peut retrouver – ou qui n’existe pas encore – par exemple sur Wikipedia en relation aux différents lieux que nous allons traverser). Le panel comprendra 6 présentations, articulées autour de ces différents niveaux :\r\n\r\n<ol>\r\n<li>Parcourir : espace géographique, espace numérique (par Marcello Vitali-Rosati)\r\nAujourd’hui, l’espace de notre société est un hybride de données géographiques et de données numériques. Dans cette première communication, nous allons exposer les principes théoriques et méthodologiques de notre démarche, en partant de l’analyse de l’espace contemporain proposé par Michel Foucault (Foucault 1984) et de sa réinterprétation en contexte numérique (Beaude 2012) ; Vitali-Rosati (2013).</li>\r\n\r\n<li>Raconter : l’hypertexte de la transcanadienne (par Marie-Christine Corbeil)\r\nCette seconde communication analysera l’imaginaire de la transcanadienne à partir d’une série d’œuvres littéraires ou cinématographiques qui mettent en scène ou qui racontent la Transcanadienne – et qui forment donc les sous-textes qui structureront notre voyage. Nous explorerons en particulier sur le corpus suivant : Vers l’ouest (Lepage 2011), Toutes mes solitudes (Lemieux-Couture, 2012), Sur la 132 (Anctil, 2012), Yukonstyle (Sarah Berthiaume, 2013).</li>\r\n\r\n<li>Éditorialiser l’espace de la transcanadienne (par Emmanuel Château et Nicolas Sauret)\r\nEn amont de notre voyage, nous allons récolter des informations sur différentes plateformes en ligne (en particulier Wikipédia, TripAdvisor, Airbnb….) et les placer sur la carte de la transcanadienne. L’objectif est de “vérifier” ces informations et de les mettre en relation avec l’espace que nous allons parcourir, afin de comprendre comment l’espace peut aujourd’hui s’éditorialiser.</li>\r\n\r\n<li>Cartographier la traversée du Canada (par Servanne Monjour)\r\nNous allons planifier notre voyage à l’aide de cartes numériques (en particulier Google maps et openstreetmaps), afin de questionner leur façon de représenter – ou de produire – le territoire. La question politique de la propriété de ces outils ou de leur aspect commun (openstreetmaps) sera au centre de notre questionnement. Ces dernières – notamment dans le cas de Google maps - sont d’ailleurs désormais composées d’images photographiques nous permettant de circuler “virtuellement” dans l’espace et de réaliser, par des fonctionnalités de travelling optique, ce vieux fantasme d’une représentation à l’échelle 1:1 qui animait déjà XIXe siècle les créateurs de panoramas ou de géoramas (Besse, 2003).</li>\r\n\r\n<li>Capter le paysage canadien (par Erwan Geffroy)\r\nSi le territoire vient désigner une réalité concrète, géographique et cartographique, il procède aussi d’une culture visuelle à la fois picturale et photographique, artistique ou même amateur. Nous confronterons la construction visuelle historique du Canada aux images issues des nouveaux outils de visualisation du territoire (Google Earth ou Street View). Il s’agit de démontrer le potentiel poétique de ces outils numériques de représentation du territoire désormais combinés à la photographie (Fontcuberta, 2014).</li>\r\n\r\n<li>Voyager : Expérience et écriture du territoire (par Claire Legendre et Julie Tremblay-Devirieux)\r\nTout au long de notre voyage, nous allons produire un récit qui rendra compte de notre traversée. À la fois littéraire et numérique, ce travail d’écriture impliquera l’usage d’outils informatiques (de la géolocalisation à la captation vidéo) et la maîtrise des contraintes techniques, temporelles et formelles qu’ils impliquent. Cette dernière partie du panel sera consacrée à la présentation de cette expérience d’écriture soumise aux spécificités du médium numérique (Saemmer, 2011).</li>\r\n</ol>\r\n</p>\r\n\r\n<img src=\"http://newfoundland.hilwin.nl/PHP/pictures/20080906-0027-1.jpg\" />\r\n\r\n<h3>COMMUNICATION ET POSTER. Présentation du projet stylo: Repenser la chaîne éditoriale numérique pour les revues savantes en sciences humaines, par Marcello Vitali-Rosati, Emmanuel Château, Arthur Juchereau, Servanne Monjour, Nicolas Sauret, Julie Tremblay-Devirieux, Michael Sinatra</h3>\r\n\r\n<p>Dans cette présentation, nous nous proposons d’analyser la chaîne éditoriale de production et de diffusion des revues savantes en Sciences humaines francophones, en nous appuyant sur le corpus diffusé par la plateforme Érudit. Nous montrerons les limites et les problèmes que présente une telle chaîne éditoriale, pensée à la fin des années 1990, et qui n’a depuis fait l’objet que de très peu de modifications majeures. Absolument fondamentale en vue d’une diffusion numérique, la structuration des documents et leur balisage sont actuellement reportés à la fin du processus éditorial (c’est l’équipe d’Érudit qui est en charge de leur encodage XML) quand en réalité ceux-ci devraient être envisagés dès la production (par l’auteur lui-même, dès la première révision des articles). À cet égard, il semblerait urgent et logique de réintégrer le travail de balisage et de structuration en début de chaîne. Un tel objectif se heurte cependant au manque de compétences suffisantes de la part des auteurs : les pratiques d'écriture, telles qu’elles existent aujourd’hui, demandent en effet aux chercheurs de traduire leurs connaissances sur le sens des contenus (ce qu’est une référence ou un titre, l’importance d’un mot, etc.) en simples marques graphiques (italiques, gras, type de guillemets, etc.). Or des erreurs se glissent régulièrement au cours de ce processus du fait du recours à des solutions qui ne sont ni tout à fait spécifiques ni tout à fait explicites. Par ailleurs, ce texte formaté graphiquement est actuellement retravaillé en bout de chaîne par Érudit qui cherche à réinterpréter, à partir de ces indices graphiques, le sens du texte. Érudit entreprend alors de transformer ces signes graphiques en balises sémantiques : cette espèce de retroprogrammation implique une perte de temps et d’informations faramineuse. Pour y remédier, notre équipe est en train de développer l'éditeur de texte Stylo. La philosophie de Stylo consiste à remettre dans les mains des chercheurs la gestion du balisage en partant cette fois-ci de leurs compétences, qui sont des compétences sémantiques plutôt que graphiques. L'éditeur proposera un affichage graphique très simple ainsi qu’un balisage très léger mais spécifique, tout en offrant la possibilité d'exporter le texte en XML, en PDF ou en HTML. L'impact potentiel du projet est considérable : il sera en effet possible d’envoyer les contenus déjà balisés sur des plateformes de diffusion des revues (en HTML), sur des sites personnels ou des blogues, sur Érudit (qui adapte en ce moment même sa chaîne de traitement à notre éditeur) ou sur d’autres plateformes de diffusion, mais aussi chez l’éditeur papier qui pourra récupérer une sortie pour inDesign produite automatiquement à partir du fichier XML et du gabarit de la revue. Au cours du congrès, un poster sera présenté afin d’expliquer en détail le fonctionnement de Stylo : cette communication vient compléter la présentation de notre éditeur de texte en analysant consciencieusement les défis posés par cette restructuration de la chaîne éditoriale des revues savantes, à la fois du point de vue des chercheurs, du point de vue institutionnel et du point de vue technique.</p>\r\n<p>Consultez <a href=\"https://www.conftool.net/csdh-schn-2016/index.php?page=browseSessions&presentations=show\">l'ensemble du programme</a> de la conférence.</p>",
      "links": null,
      "feature_image": null,
      "description": "<h2>La Chaire de recherche participera activement au Congrès 2016, dans le cadre de la conférence de la Société Canadienne des Humanités numériques (CSDH/SCHN).\r\n<br />Calgary\r\n<div class=\"dateHeure\">30-31 mai 2016</div></h2>\r\n\r\n\r\n",
      "location": null,
      "legacy_image": null,
      "legacy_slug": "Congres-des-Sciences-Humaines-twozeroonesix--",
      "legacy_location": null
    },
    {
      "slug": "seminaire-ecritures-numeriques-et-editorialisation-cycle-2014-2015",
      "date_start": "2016-04-07",
      "date_end": null,
      "time_start": null,
      "time_end": null,
      "event_type": null,
      "id": 1231,
      "events_id": 616,
      "languages_code": "fr",
      "title": "Séminaire Écritures numériques et éditorialisation - cycle 2014-2015",
      "content_html": "<p>L’éditorialisation est un processus complexe résultant des interactions entre des contenus (ou des ressources), un environnement technique (le réseau, les serveurs, les plateformes, les CMS, les algorithmes des moteurs de recherche), des structures et formats (l’hypertexte, le multimédia, les métadonnées), et des pratiques (l’annotation, les commentaires, les recommandations via réseaux sociaux). Ce processus d’organisation et d’agencement des contenus numériques est par essence ouvert et dynamique.</p>\r\n<p>Une éditorialisation, en tant que dispositif de mise en forme et de structuration d’un contenu, n’est pas limitée à un contexte fermé et bien délimité (une revue, par exemple) ni à un groupe d’acteurs prédéfinis (les éditeurs), mais implique au contraire une ouverture dans l’espace (multiplicité de plateformes) et dans le temps (plusieurs acteurs sur des temporalités multiples). Cette ouverture est une des principales différences entre l’édition et l’éditorialisation.</p> \r\n<p>Si l’édition telle que nous l’avons connue entre le XVIIIe siècle et nos jours a été le principal dispositif de production et d’agencement de la connaissance, sa fonction est aujourd’hui progressivement bouleversée et renouvelée par l’éditorialisation qui transforme en profondeur les modes de circulation et d’appropriation des idées.</p>\r\n<p>Dans ce cadre : que devient la recherche qui a justement fondé son régime de vérité sur l’édition et la publication ? Comment la recherche, l’activité de production de la connaissance par excellence, est-elle modifiée par les pratiques numériques ? C’est la question à laquelle le séminaire de cette année tentera de donner une réponse, proposant une réflexion sur différents aspects de la recherche - notamment dans le domaine des SHS - impactés par les nouvelles formes d’éditorialisation. Nous proposerons une analyse de ces nouveaux modèles de recherche, à partir des formes de publications qui ont émergé depuis la naissance du web - comme les blogues - en passant par les pratiques de veille et de récolte de l’information par les chercheurs, les questions d’archivage et le problème de la légitimation des contenus.</p>\r\n<p> Voir et revoir les archives vidéo de chaque séance sur <a href=\"http://seminaire.sens-public.org/spip.php?rubrique11\">le site du séminaire</a>.</p>\r\n",
      "links": null,
      "feature_image": null,
      "description": "<h2>Pratiques de recherche et de production de la connaissance</h2>",
      "location": null,
      "legacy_image": null,
      "legacy_slug": "Seminaire-Ecritures-numeriques-et-editorialisation---cycle-twozeroonefor-twozeroonefive",
      "legacy_location": null
    }
  ]
}